bidonvilles ou fermes insecurisées à EL KERMA

Créé par le 05 juin 2010 | Dans : Non classé

          Bidonvilles ou fermes insécurisées à EL KERMA                

  Manque d’électricité et de protection pour nos fellahs       Nos militants de l’association EL FADJR sont tout d’abord très choqués par la bidonvilisation des exploitations agricoles à EL KERMA qui cédées par le ministère de l’agriculture soit en EAI ou en EAC a des légaux bénéficiaires sont devenues actuellement des repaires de brigands aux mains d’une mafia (certains sont armés) qui squatte et terrorisent ou manipulent les vrais fellahs!              Toutes nos belles fermes qui jadis nourrissaient et embellissaient la population de
la Wilaya d’Oran et ses environs sont à présent squattées et dénaturées par des occupants illégaux qui ont détournés radicalement la destination de ces fermes coloniales verdoyantes et nourricières ! En les rendant des parcs pour véhicules de gros tonnages ou des dépôts de toutes sortes de marchandises et  d’ordures que l’autorité doit vérifier pour sécuriser les vrais fellahs non armés ! 

 Les cultures maraichères ont totalement disparues à EL KERMA et dire que ce village jadis comptait de nombreux mandataires et négociants en fruits et légumes qui alimentaient en permanence les HALLES CENTRALES D’ORAN         Des vols fréquents de motopompes et autres équipements agricoles sont quotidiennement constates et restent dans l’impunité totale car les fellahs vivants sur place ne sont pas armés et c’est les indus occupants devenus éleveurs qui possèdent les armes cédées gracieusement à l’époque trouble uniquement sur un choix de clientélisme électorale  qui ‘a rien avec l’aspect sécuritaire. Ces armes sont cédées et utilisées pour des mauvais usages et non pour protéger les fellahs qui vivent dans l’obscurité durant  la nuit (pas d’électricité dans certains secteurs d’EL KERMA)                Pourquoi  ne pas doter ces fellahs en énergie électrique fournie par plaques voltaïques ou en éoliennes en attendant le bon vouloir des dirigeants de SONELGAZ d’ORAN de prendre en charge ce cote économique et sécuritaire de cette partie du territoire d’EL KERMA   comme l’a ordonné monsieur BOUTEFLIKA  notre président de la république algérienne démocratique et populaire

       la cellule de veille de l’association EL FADJR 

LES MOUSTIQUES ENVAHISSENT EL KERMA

Créé par le 05 avr 2010 | Dans : Non classé

   Les moustiques réapparaissent en légions à EL KERMA .Faute de prévention de la part des responsables concernés par la désinsectisation au niveau des points de ponte des moustiques. Une fois encore ce fléau est négligé bien  tout a fait comme l’année passée. 

          L’entreprise privée chargée de détruire les moustiques n’a nullement pu convaincre par ces nombreuses interventions qui ont coutées un énorme budget a la trésorerie communale. Car elle n’intervient pas au moment qu’il faut ! C’est-à-dire à la mi mars de chaque année. 

                Est-ce bien aussi  un laisser aller préconçu et médité pour ne pas remédier à l’éradication des moustiques ou tout simplement un flagrant aperçu de mauvaise gestion de la chose publique. 

   Les moustiques sont attaqués dans les aires de pontes a la mi mars de chaque année !Pourquoi les responsables de chapitre négligent aisément et royalement de prendre des mesures efficaces d’éradication de ces insectes ou du moins atténuer leur  prolifération  en prévoyant des campagnes de pulvérisations de produits insecticides a base teneur durant la période des pontes! les attaques a hautes doses d’insecticides nuisent aussi la sante de la population déjà affectée par les odeurs et les émanations de la décharge  publique de la wilaya d’ORAN et par les nauséabondes odeurs que dégagent continuellement  la station d’épuration des eaux usées  (STEP).

 quand une solution efficace sera trouvée a cet autre fleau!

        la cellule de veille de l’association EL FADJR à EL KERMA

                  

Arrêtez les feux à la décharge d’EL KERMA

Créé par le 31 oct 2009 | Dans : Non classé

           Au niveau de la décharge publique d’EL KERMA subsiste toujours et  malheureusement le constat alarmant des responsables inconscients  qui continuent a négliger l’interdiction des feux. 

          Cette négligence dangereuse n’est autre  que la principale cause des intoxications pulmonaires  psychiques et autres qui affectent les habitants des centres urbains environnants  à la décharge publique. 

        Puisque cette décharge ne va être délocalisée que d’ici la fin de décembre 2009 les pyromanes cependant sont toujours tentés d’y mettre le feu aux ordures !pourquoi ne pas effectuer des surveillances par des agents assermentes gendarmes ou policiers (jours et nuits). 

            Les autorités locales – sont souvent sollicitées par les responsables de l’association EL FADJR toujours par écrits et aussi par de nombreux habitants QUI ONT DES PARENTS TOUCHES PAR
LA NOCIVITE de ces fumées que dégagent les feux effectués au niveau de la décharge- doivent s’impliquer complètement pour stopper ces feux dans l’immédiat et recenser tous les malades intoxiques depuis l’implantation de cette décharge à EL KERMA pour finalement organiser leur prise en charge  médicale et financière comme des handicapés permanents s’il s’agit d’asthmatiques incurables de malades mentaux ou atteints de maladies de la peau ou autres. 

      Les feux de la décharge doivent être interdits strictement et punis sévèrement puisque la sante de la population est avant tout devant la loi une affaire de l’ETAT algérien. 

 

les feux de la decharge d’el kerma

Créé par le 31 oct 2009 | Dans : Non classé

           Au niveau de la décharge publique d’EL KERMA subsiste toujours et  malheureusement le constat alarmant des responsables inconscients  qui continuent a négliger l’interdiction des feux. 

          Cette négligence dangereuse n’est autre  que la principale cause des intoxications pulmonaires  psychiques et autres qui affectent les habitants des centres urbains environnants  à la décharge publique. 

        Puisque cette décharge ne va être délocalisée que d’ici la fin de décembre 2009 les pyromanes cependant sont toujours tentés d’y mettre le feu aux ordures !pourquoi ne pas effectuer des surveillances par des agents assermentes gendarmes ou policiers (jours et nuits). 

            Les autorités locales – sont souvent sollicitées par les responsables de l’association EL FADJR toujours par écrits et aussi par de nombreux habitants QUI ONT DES PARENTS TOUCHES PAR
LA NOCIVITE de ces fumées que dégagent les feux effectués au niveau de la décharge- doivent s’impliquer complètement pour stopper ces feux dans l’immédiat et recenser tous les malades intoxiques depuis l’implantation de cette décharge à EL KERMA pour finalement organiser leur prise en charge  médicale et financière comme des handicapés permanents s’il s’agit d’asthmatiques incurables de malades mentaux ou atteints de maladies de la peau ou autres. 

      Les feux de la décharge doivent être interdits strictement et punis sévèrement puisque la sante de la population est avant tout devant la loi une affaire de l’ETAT algérien. 

 

 

bonnes fetes de laid es seghir

Créé par le 20 sept 2009 | Dans : Non classé

L’association EL FADJR EL KERMA souhaite a tous ceux qui aiment la nature et activent a sa protection d’agreables moments de joie et de liesse pendant LAID et tous nos voeux de bonheur pour toute l’année 2009.
Nous souhaitons a toutes les associations ecologiques attachées a notre reseau national et aux associations environnementales de toute la planete nos meilleurs voeux de réussite de courage et de solidarité.
NOUS SOUHAITONS que les autorités locales
01-delocalisent la decharge publique le plus vite possible -
02-que la STEP(station de traitements des eaux usées) maitrise ses activités au quotidien et que cessent ses emanations d’odeurs nauseabondes qui affectent la santé de notre population
03- que les malades contaminés soint pris en charge.
Enfin notre souhait est que les autorités nous entendent pour nous aider a realiser tous nos projets ecologiques que nous avons proposés dans la liste de nos objectifs
tels que
a) creation de bassins ecologiques -
b)pépiniere-
c)sites eco-touristiques pour les loisirs des familles et leurs repos-
d)doter les expoitations agricoles d’équipements solaires et d’éoliennes pour leurs énergies electriques car à El Kerma beaucoup de fellahs manquent d’eclairage et sont demunis d’equipements électriques pour irriguer leurs cultures maraicheres ou leurs vergers.
l’association EL FADJR

c’est une bonne initiative Mr le ministre des T P

Créé par le 14 sept 2009 | Dans : Non classé

Eclairage de l’autoroute Est-Ouest

Ghoul propose l’énergie solaire comme solution
L’éclairage de certains tronçons de l’autoroute Est-Ouest comme celui d’Oran peut être assuré par l’énergie solaire, a indiqué, lundi à Oran, le ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, lors d’une visite de travail dans la wilaya. M. Ghoul a fait savoir qu’il soutenait l’idée de cette option formulée par un responsable de l’Agence nationale des autoroutes (ANA) car, a-t-il souligné, c’est une solution durable. Le ministre a également appelé les responsables de l’ANA à étudier la faisabilité de cette option avec les partenaires étrangers tel le consortium chinois CITIC qui est chargé de la réalisation des lots Ouest (359 km) et Centre (169 km) de l’autoroute Est-Ouest (1.216 km). Le Premier responsable des travaux publics s’est en outre rendu à la pépinière d’El-Kerma, au niveau de la base de vie de la CITIC, qui a pour vocation de produire les plants destinés à l’embellissement par le boisement des accotements de l’autoroute Est-Ouest. Selon les explications données par les spécialistes chinois de ces cultures sous serre, la capacité de production de cette pépinière est de 4,5 millions de plants, dont plus de deux millions ont été déjà mis en terre pour servir d’arbres d’alignement. Dans ce cadre, M. Ghoul a signalé que la plantation d’arbres sera entamée au plus tard en octobre prochain des deux côtés de l’autoroute Est-Ouest, au même titre que les opérations de traitement de talus et de mise en place de la signalisation. Insistant sur la réglementation régissant l’usage de cette voie de communication, il a instruit les responsables concernés à veiller à la conformité aux normes internationales, rappelant qu’aucun accès n’est autorisé vers l’autoroute hormis par les échangeurs. Le ministre s’est, par ailleurs, enquis de l’état d’avancement d’autres infrastructures routières visant à décongestionner le trafic, notamment dans la partie Ouest d’Oran. Ces réalisations, dont certaines sont déjà ouvertes à la circulation, permettent, entre autres, de fluidifier le trafic sur la route inférieure de la corniche Ouest qui enregistre souvent des pics de pas moins de 50.000 véhicules/jour. Il a été procédé à ce titre au prolongement de la Route nationale 2 par le ravin de Ras El-Aïn sur 3 km et à la modernisation du chemin de wilaya 45 sur 12 km. La modernisation du CW 44 est prévue prochainement sur 5 km. M. Ghoul a annoncé que les CW 45 et 44 sont reclassés Routes nationales. Il a aussi instruit les responsables concernés pour activer les autres initiatives telle celle portant sur la réalisation de la nouvelle corniche oranaise sur un tracé de 11 km entre les corniches inférieure et supérieure, dont l’étude a été confiée à un groupement algéro-portugais. Il s’est également félicité de l’ouverture de trois nouveaux échangeurs sur la RN 2, dans la daïra de Boutlélis, avec pour impact d’assurer à l’usager une circulation confortable et sécurisée. M. Ghoul, qui a pris connaissance du projet de réalisation d’un autre échangeur, prévu à proximité du nouveau marché de gros, de la bretelle d’Oran de l’autoroute Est-Ouest, a encore insisté sur l’accessibilité entre les différents axes routiers pour des liaisons plus rapides entre ces axes, la corniche et le port. Ouzna Mesroua

nouvelle prolifération de rats d’égouts a el KERMA

Créé par le 13 sept 2009 | Dans : Non classé

Les habitants d’El Kerma surtout ceux des quartiers de
cite djaider-124 lgts-khodja benchouiref-
pour ne citer que ceux là,sont bien inquiétés par les nombreux rats d’égouts qui proliferent et visitent leurs poubelles en toute quietude et menacent d’entrer dans leurs maisons.
La récente construction d’avaloirs -communiquant directement avec le réseau d’égouts- faite sans aucun respect des normes des services de l’hydraulique de la wilaya d’Oran facilite pour beaucoup ce phénoméne et peut causer une épidemie generalisée en cas de rage ou d’infection par morsures.
Les services de la mairie doivent faire appel a des entreprises de deratisation dans les meilleurs délais comme c’est le cas des traitements contre les moustiques qui plus ou moins sont efficaces et les moustiques se font rares
LA CELLULE DE VEILLE

fuites d’eaux negligées par la SEOR

Créé par le 09 sept 2009 | Dans : Non classé

De nombreuses fuites d’eaux sont apparues aux niveau des niches d’eaux à El-Kerma.La pression et le débit d’eau s’etant ameliorés ont provoqué des pertes enormes de ce precieux liquide qui nous manquait tant a El-Kerma.Certes la distribution en eau est satisfaisante mais pas utilisée pour boire mais uniquement pour les besoins menagers!Les habitants boudent toujours l’eau conventionnelle distribuée par la SEOR qui a manqué de salubrite et de potabilité par le passé et beaucoup d’habitants consomment toujours l’eau achetée chez les revendeurs par citernes qui eux aussi doivent faire subir des examens ou des analyses a l’eau qu’ils offrent a leurs clients et doivent transporter l’eau qu’ils vendent dans des citernes sterilisées et serieusement controlées par les services d’hygiene de la commune.

manque de corbeilles a ordures

Créé par le 04 sept 2009 | Dans : Non classé

A EL KERMA n’importe quel visiteur sera surpris de l’inexistance de corbeilles a papiers ou ordures dans les aires de repos ou de jeux-places publiques – devant la mairie -la poste -le longs des trottoirs- Ce manque de paniers a ordures incite les passants ,les enfants ou les badauds a jeter leurs emballages, leurs mouchoirs ,leurs megots et n’importe quoi a meme le sol .Cet etat de fait complique la tache a nos courageux eboueurs qui manquent de moyens pour ramasser tous ces detritus de differents emballages qui décorent desagreablement nos trottoirs et nos places.Et au moindre souffle de vent toutes les saletés viennent se coller aux portes des habitations ce qui cause une mauvaise remarque sur le laisser aller des responsables de l’hygiene et en amont a tous les élus d’EL KERMA.
L’argent ne manque pas dans les caisses de la commune et faire appel au fournisseur habituel reglera ce petit probleme dans la semaine qui suit la lecture de ce constat ecrit.
la cellule de veille de EL FADJR

a propos de sites historiques

Créé par le 30 août 2009 | Dans : Non classé

A el kerma c’est a dire le FIGUIER et durant la colonisation VALMY à partir d’un decret royal francais de 1848 est un endroit d’histoire remarquable.
01-Appellé EL KERMA depuis le rassemblement des troupes de notre valeureux TARIK IBN ZIAD
02–les turcs qui utiliserent le figuier seculaire comme potence pour l’execution des condamnés et des prisonniers marins etrangers ne pouvant payer leur rançons
03-L’historique endroit du traite du FIGUIER -premier traité (victoire des troupes de l’EMIR ABDELKADER)et deuxieme (traité d’alliance entre les tribus Douairs et Zmellas) et la stéle detruite par des mains ignorantes se trouvait enfouie dans un puits a coté du figuier à EL KERMA
04-le fameux jardin du BEY Othmane avec sa residence à l’orée du maquis de MOULA KHERBA cédée gratuitement par le colon MARAVAL au partimoine public et donnant droit a l’accées des visiteurs du Mausolée du marabout SIDI ABDELKADER.
Dans les clairières de ce maquis,des rencontres périodiques entres les adeptes de l’ART MARTIAL qu’est  » la matraque  » ou le maître SARDI Kouider avec tout la sagesse qu’il avait pour l’enseignement de cette discipline excellait par les admirables prouessessardikouider.jpg ou et toujours il finit par battre ses adversaires en utilisant la botte du maître quand personne ne s’y attend!

1...34567...9

Anita, petite sœur de cœur |
THALIE PRODUCTIONS |
Sanga' G |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LIONS CLUB
| LE BORGNE
| LA PAGE DU FLE