L’association EL FADJR dénonce
A El-Kerma le manque d’espaces verts est un signe très singulier du grand désintérêt qu’affichent les autorités locales à l’embellissement de la ville!
Et que dire du marche de gros nullement entoure d’arbres a senteurs agréables qui feraient oublier les nauséabondes odeurs qui émanent de la décharge publique ( quel mandataire en fruits oserait exposer ses produits -bananes -pommes -poires a subtils parfums dans cet environnement corrompu Le marche de gros boudé par les mandataires)
La plus part des rues de la ville ne sont point bordées d’arbres a essences appropriées ( exp :apport de parfums comme le jasmin ou autres essences à belles odeurs)
Et aussi des bancs fleuris seraient bien les bienvenus le long des trottoirs et autour des ronds points.
Les espaces verts à El Kerma c’est juste au rond point de l’aéroport pour le tape à l’œil !
Certains arbres ont même étaient carrément sciés dans une méthode que seuls les charbonniers peuvent pratiquer ! comme à l’exemple des pauvres poivriers sauvages le long de la rue Colonel Amirouche à El-Kerma qui ont été tronçonnes a la scie électrique sans protection des surfaces sciées pour les parer contre le dépôt d’œufs d’insectes (de larves) ou autres infections du bois
la plupart des arbres piquées au sol ,car non acceptes par la salinité du sol ou par manque d’arrosage ont complètement péris et desséchés
Les responsables de l’environnement à El-Kerma n’ont aucune connaissance des supports biologiques des sols et s’entêtent à planter n’importe ou , n’importe comment et n’importe quoi!
un bureau d’experts ou d’agronomes doit être contacte pour l’étude autorisant l’occupation végétale des sols avant de se hasarder a dépenser les deniers publics!
la cellule de veille de l’association EL FADJR