ladechargeaucoindelasebkha.jpg02digesteurstep.jpgpict0131.jpgladechargeaucoindelasebkha.jpg        Si nous  reparlons de vos promesses administratives qui
jusqu’ici n’ont point étaient respectées !nous vous rappelons solennellement
que nous sommes là pour le bien etre de tous et pour aider aussi les autorités
a mieux comprendre les besoins de la population locale qu’elles administrent  

                Toujours en conformité avec ses objectifs de
protection de l’environnement  les militants de l’association EL FADJR
appellent pour une fois encore les autorités locales et le nouveau Wali d’Oran
à respecter l’échéancier concernant la délocalisation de la décharge sauvage
qui- par ses fumées nocives et polluantes- ne cesse de détériorer d’une façon
alarmante l’état de sante de nos enfants et de nos femmes ! Les soins
aussi prodigues au niveau de la polyclinique sont insuffisants et l’ambulance n’est
jusqu’à présent  point remis a la
disposition de cette polyclinique qui souffre de moyens d’évacuation ou d’approche
des malades de la campagne vers cette structure sanitaire qui va devenir pense
t on pour un prochain avenir un important centre hospitalier du secteur sud d’Oran.

                 Les eaux déversées par la fameuse STEP
(station d’épuration des eaux usées) une fois stagnées sont un facteur de création
de lieux de pontes des moustiques et les autorités locales ont toujours négligées
cet aspect de la prolifération des moustiques à EL KERMA ! pensez a
traiter ce fléau des le 15 mars de chaque année comme l’a conseille notre
cellule de veille de l’association EL FADJR

           Les activités du  marché de gros en fruits et légumes  (notre petit RUNGIS à nous) qui va être opérationnel
dans si peu de temps à EL KERMA seraient aussi un facteur d’apport conséquent
de déchets polluants ! il y a lieu monsieur le Wali d’Oran de penser d’ores
et déjà au traitement efficace des déchets de cette unité économique de la
wilaya d’Oran ! on n’est pas d’accord pour installer un incinérateur au
niveau du marché de gros ! la meilleure solution est de transformer ces déchets
en engrais organiques qui seront reverses sur les ilots contaminés de la Sebkha!

            Les militants
de l’association EL FADJR demandent à être associés aux études du  plan environnemental et écologique  de la wilaya d’Oran pour placer les demandes
des réalisations projetées par les membres de l’association dans ce domaine.

         Nous y
revenons encore !