août 2010

Archive mensuelle

les habitants d’el kerma à l’APN Alger

Créé par le 28 août 2010 | Dans : Non classé

incinerateurdh.jpgphoto012.jpg01digesteursstep.jpgAssociation EL FADJR EL KERMA
56, rue colonel amirouche
EL KERMA 31110 ORAN
e-mail:asso_envir.elfadjr@yahoo.fr
Tel 0021341418553
À
MONSIEUR LE SECRETAIRE GENERAL
DE L ASSEMBLEE POPULAIRE NATIONALE
République algérienne démocratique et populaire
18 Boulevard zirout youcef 16000 Alger, Algérie
Téléphone: 213 021 73 86 00 / 10
secretariat_general@apn-dz.org

Objet: aidez nous dans nos actions écologiques et environnementales

Depuis l’implantation sauvage de la décharge publique a el kerma et aussi après la construction de la fameuse station d’épuration des eaux usées (manque de maitrise des activités de cette structure) la population d’EL KERMA et les populations voisines subissent une intoxication continue et intensive mettant en danger permanent nos femmes enceintes nos bébés et nos vieillards!
1°) cette décharge objet de promesses non tenues pour sa délocalisation nous asfixie par les mises à feux des déchets et ses fumées quotidiennes que personne ne contrôle -ni la DDS ni l’APC d’EL KERMA et ceci est la cause de nombreuses maladies respiratoires et autres affections non répertoriées par manque de mesures officielles des nocivités effectuées par des appareils de haute fiabilité.
02) L’actuelle polyclinique d’EL KERMA fonctionne sans ambulance depuis que nos militants demandent sa disponibilité auprès des services de la polyclinique. Un véhicule équipe comme ambulance est utilise par la mairie d’EL KERMA et ne sert aucunement les urgences ou les évacuations des malades car ce véhicule sert d’autres intérêts que ceux des malades ou des services sanitaires en activité (voir plusieurs plaintes des médecins de garde).
03) La STEP -station d’épuration des eaux usées- nouvelle unité construite pour un second usage à l’irrigation d’une bonne partie des terres limitrophes a la grande SEBKHA d’ORAN reste inopérante par manque de maitrise des activités auxquelles elle était destinée initialement par les services de l’hydraulique et de l’agriculture! Les terres de la décharge une fois décontaminées seraient mieux fertilisées et rendues a l’usage agricole en promouvant certaines essences végétales appropries a ce nouveau type d’eau d’irrigation ( tels que –arbre-fleurs –espèces non comestibles
Les eaux lâchées par la STEP sont à l’ origine de mauvaises odeurs nauséabondes et toxiques (Méthane et CO2) et leur accumulation crée des aires de pontes et des endroits refuges aux moustiques.
A EL KERMA une grande prolifération de moustiques n’a pu être maitrisée par les services de désinsectisations qui coutent fort cher au budget communal faute aussi d’action préventive non effectuée au bon moment (période de pontes des moustiques)
04) Beaucoup d’habitants intoxiques doivent être indemnises et gratuitement soignes et nos législateurs doivent penser a cette prise en charge de nos malades et de leurs familles
En attendant une communication responsable au niveau de notre honorable ANP au sujet de nos fléaux locaux ,
Trouvez ici nos salutations les meilleures
Le secrétariat de l’association EL FADJR EL kerma M.Benyamina

ordures semées a travers les routes

Créé par le 10 août 2010 | Dans : Non classé

                              Les déchets semés sur les routes et autoroute 

                Les militants de l’association EL FADJR  EL KERMA dénoncent l’épandage des déchets à travers les routes et l’autoroute qui s’effectue malheureusement quotidiennement au su et au vu de tous. 

              Transporteurs ou semeurs de déchets !une anarchie totale dans l’évacuation des déchets ménagers ou industriels vers la grande décharge publique à EL KERMA

                 L’organisation du transport des déchets vers la décharge publique laisse beaucoup à désirer ou a être appliquer.

                En effet les bennes tasseuses et les camions utilisés pour le transport des déchets sèment copieusement et  a longueur de journée les sacs plein d’ordures dans les routes et l’autoroute qui mènent a la décharge publique d’EL KERMA.

                Au niveau du rond point de l’aéroport d’ES SENIA durant certaines journées de négligence  de la part des responsables de l’EPIC du transport , les odeurs des détritus abandonnés  sur la chaussée deviennent  insupportables et dégagent des odeurs fortes toxiques qui indisposent certaines personnes allergiques et aussi accentuent les risques d’accident par dérapages des véhicules  .

                       Certaines bennes tasseuses pressent leurs charges d’ordures en pleine chaussée avant d’arriver à la décharge et arrosent les routes de leur nauséabond purin qui colle aux roues des  voitures qui l’écrasent en passant.

                Surtout a la hauteur des beaux hôtels de PHENIX et des MOUAHIDINES qui reçoivent a longueur d’année des délégations internationales et même des organismes chargés de l’ENVIRONNEMENT .Beaucoup de touristes étrangers voient ce manège désagréable en ironisant et MEME colportent la mauvaise réputation

               Une fois la décharge délocalisée vers HASSI AMEUR pour le nouveau CET – (centre d’enfouissement technique) l’EPIC d’Oran chargée du transport des déchets doit revoir son organisation du transport et procéder à une formation adéquate de son personnel en fonction des normes environnementales et écologiques.

                               La cellule de veille de l’association EL FADJR

Anita, petite sœur de cœur |
THALIE PRODUCTIONS |
Sanga' G |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LIONS CLUB
| LE BORGNE
| LA PAGE DU FLE